Il faisait de plus en plus froid mais en son coeur une flamme indiscible tressaillait… qui connaissait son intime lumière sinon Celui qui l’a couverte de son ombre?…

Marie ranima les braises du feu someillant et s’étendit de nouveau sur les coussins, la main caressant son ventre plus arrondi que jamais…

Mon tout petit…qui comprendra la folie de ton abaissement, quel regard devinera donc ton secret ? Lumière née de la lumière, comment m’est-il donné qu’habite en moi le mystère même de la vie, et que cette Vie devienne embryon dans les entrailles d’une petite mère?…

Ame de mon âme, à la fois mon Seigneur et mon fils, toi qui m’a vue, foetus, grandir dans les entrailles de celle qui m’a conçue. N’est-ce pas toi qui m’a tissée au plus profond de la terre? Tes yeux ne m’ont-ils pas vue quand j’étais cachée dans les eaux maternelles? De devant et de derrière tu m’entoures et pourtant c’est moi qui t’entoures, tu as mis sur moi ta main et ce soir c’est moi qui te porte…

Chair de ma chair, fils d’Adam et pourtant son créateur. Fruit des douleurs d’Eve et baume apaisante conçue dans le mystère de la virginité. A quoi ressembleras-tu, toi le plus beau des enfants des hommes, quel sera le toucher de ta chair, quelle éternité se devinera dans tes yeux? Quel son sortira de ta petite bouche quand tu verras le jour?

Verbe divin qui se fait murmure, Voix puissante qui se fait balbutiement, Parole éternelle qui se fait silence dans le ventre d’une jeune femme. Voix de mon bien-aimé, voici qu’il arrive, sautant sur les montagnes, bondissant sur les collines…

De loin Marie entendit les pas de Joseph. Il vient de mettre la dernière couche de peinture sur le petit berceau.

La jeune épouse sourit…  oui, c’est pour bientôt. ..!

Vous voulez plus de choses comme ça?

Recevez notre newsletter directement dans votre boite mail.

Ne vous inquiétez pas nous ne spammons pas

Laïque consacrée de la Communauté des Béatitudes. Formation philosophique et théologique à l'Université Saint Esprit de Kaslik, à L'Université Saint Joseph de Beyrouth et à l'Institut des Etudes Théologiques de Bruxelles. Enseigne à l'ISSR et anime des formations, des journées et des retraites spirituelles.

  • oui… c’est pour aujourd’hui

    Le coeur de Joseph était lourd d’inquiétude. Il regardait sa jeune épouse ranger que…
  • La nuit de Joseph

    Elle est bénie entre toutes les femmes, mon épouse, mon amie…quand je la regarde pri…
  • Et il est devenu fils d’homme

    « wa hwo barnosho ». Et il est devenu fils d’homme. Fils de femme… Je n’en reviens pas. Di…
Charger plus d'articles liés
  • oui… c’est pour aujourd’hui

    Le coeur de Joseph était lourd d’inquiétude. Il regardait sa jeune épouse ranger que…
  • La nuit de Joseph

    Elle est bénie entre toutes les femmes, mon épouse, mon amie…quand je la regarde pri…
  • Et il est devenu fils d’homme

    « wa hwo barnosho ». Et il est devenu fils d’homme. Fils de femme… Je n’en reviens pas. Di…
Charger plus par Joumana Khalil
  • oui… c’est pour aujourd’hui

    Le coeur de Joseph était lourd d’inquiétude. Il regardait sa jeune épouse ranger que…
  • La nuit de Joseph

    Elle est bénie entre toutes les femmes, mon épouse, mon amie…quand je la regarde pri…
  • Et il est devenu fils d’homme

    « wa hwo barnosho ». Et il est devenu fils d’homme. Fils de femme… Je n’en reviens pas. Di…
Charger plus dans Spiritualité
Les commentaires sont fermés

Lisez aussi

oui… c’est pour aujourd’hui

Le coeur de Joseph était lourd d’inquiétude. Il regardait sa jeune épouse ranger que…