Accueil Spiritualité Comment la tristesse rit aux larmes !

Comment la tristesse rit aux larmes !

7 Lecture minime
0
14
585

Grosse-Tristesse, dis-moi, qu’y a-t-il ?

Je t’accueille comme un pauvre sur le seuil de ma maison. Je m’assoie à tes côtés et t’offre une tasse de café. Tu me regardes tristement et des larmes coulent de tes yeux… oui, je sais, on ne t’aime pas assez…

Oui, je sais, on te préfère la joie et même les divers plaisirs qui ne sont pas si profonds que
toi…Tu erres de maison en maison, cherchant refuge, mais tu n’es pas la bienvenue et parfois tu forces l’entrée ou te caches dans les caves et y chantes ta mélodie au soir, dans le noir…

Regarde Jésus !

Grosse-Tristesse, il est temps de regarder Jésus. Tu le connais, tu as aussi mendié une place en son cœur, et lui t’a accueillie un soir en gémissant : « mon âme est triste à en mourir »… il t’a étreinte jusqu’à prendre sur lui ton être, jusqu’à être la maison qui t’accueille pour que tu n’erres plus de lieu en lieu et que tu ne te caches plus dans les greniers…

Il a écouté ta chanson jusqu’au vertige et son âme innocente en fut meurtrie. Tu t’es accrochée à lui, jusqu’à ne plus le quitter et à l’heure de la mort, on t’a mise avec lui au tombeau. Tu as voulu alors partir, mais il t’a amenée avec lui en ce lieu où tout espérait Dieu, il t’a amenée voir les captifs des ténèbres sur qui allait couler enfin la vie, il t’a
amenée voir avec lui comment l’enfer allait être renversé par la splendeur de sa divinité… et c’est bien toi qui fut toute renversée de le voir si resplendissant de beauté !

Comment ? Lui qui t’a étreinte jusqu’à en mourir n’était autre que le Roi de l’univers ! Alors que tu le prenais pour un pauvre il s’est révélé être le créateur de tout… C’est alors que dans ton cœur tu as ressenti comme un frémissement bouleversant, une ivresse que tu ne saurais nommer, un engourdissement de l’âme et une légèreté inexprimable… ton visage a changé, et tu t’es mise à chanter ! C’est alors que les habitants de l’enfer te virent et se mirent à crier : « Oh, ma joie ! Christ est ressuscité ! »…

Là où la tristesse pleure de joie !

Alors retourne, Tristesse, à ton état transfiguré. Jette au loin ce masque tristounet que portent les mal-aimés. Désormais tout est nouveau et même sur toi resplendit le visage du Christ !

…C’est alors que Grosse-Tristesse se mit à pleurer… non plus sur elle-même, mais parce qu’elle s’était rappelée l’instant de son amour premier… Elle se mit à pleurer de contrition et d’amour, elle se mit à pleurer de reconnaissance et d’émoi. Grosse-Tristesse se mit à pleurer de joie !
En me quittant elle n’était plus la même. Je la voyais partir en sautillant, elle semblait de plus en plus petite, de plus en plus légère, et les gens en la voyant riaient de la voir si gaie. Je m’apprêtais à rentrer dans ma maison en retournant dans ma tête tout ce qui vient de se passer …

Je me disais que si je le racontais, personne ne me croirait, quand passa un petit garçon près de moi en me regardant avec ses grands yeux noirs : « Dites, madame, voulez-vous me raconter la même histoire que vous venez de raconter à ma petite sœur ? » me dit-il avec un cœur lourd d’inquiétude.

– Quel est ton nom, petit orphelin ?

– … On m’appelle Solitude….

 

Vous voulez plus de choses comme ça?

Recevez notre newsletter directement dans votre boite mail.

Ne vous inquiétez pas nous ne spammons pas

Laïque consacrée de la Communauté des Béatitudes. Formation philosophique et théologique à l'Université Saint Esprit de Kaslik; à L'Université Saint Joseph de Beyrouth et à Institut des Etudes Théologiques de Bruxelles. Enseigne à l'ISSR et anime des formations, des journées et des retraites spirituelles.

  • Méditation matinale

    L’odeur de la terre submerge soudain mon corps et la sensation mouillée de la première plu…
  • Trois deux un, viens Esprit saint …

    Esprit saint ou esprit sain ? Je sais le jeu de mot est facile, pourtant au delà de la bou…
  • Ma petite sœur Humilité

    Rentre, tu es notre espérance! Rentre, ne reste pas au pied de la porte, même si tu es tim…
Charger plus d'articles liés
  • Méditation matinale

    L’odeur de la terre submerge soudain mon corps et la sensation mouillée de la première plu…
  • Ma petite sœur Humilité

    Rentre, tu es notre espérance! Rentre, ne reste pas au pied de la porte, même si tu es tim…
  • 4h pour rencontrer Dieu !

    Rencontrer Dieu tout simplement ! Pendant le temps de carême, les écoles chrétiennes bouge…
Charger plus par Joumana Khalil
  • Méditation matinale

    L’odeur de la terre submerge soudain mon corps et la sensation mouillée de la première plu…
  • Ma petite sœur Humilité

    Rentre, tu es notre espérance! Rentre, ne reste pas au pied de la porte, même si tu es tim…
  • Cher Agneau

    Ta pédagogie d’amour… Au terme d’une année qui a débuté par un oui de ma part en rép…
Charger plus dans Spiritualité
Les commentaires sont fermés

Lisez aussi

Méditation matinale

L’odeur de la terre submerge soudain mon corps et la sensation mouillée de la première plu…