Accueil Actualités 4h pour rencontrer Dieu !

4h pour rencontrer Dieu !

5 Lecture minime
0
1
226

Rencontrer Dieu tout simplement !

Pendant le temps de carême, les écoles chrétiennes bougent, et avec elles, les catéchistes, les élèves, les autocars, et les couvents !
A Gharzouz, nous avons eu la chance de bouger aussi avec l’aide de nos amis pendant 8 journées, pour nous mettre en mode mission avec des ados de 15 à 18 ans, en plein ébullition de questionnement et de vie, mais aussi d’ouverture incroyable à l’Absolu. Le thème ? Rencontrer Dieu – tout simplement…

D’abord chauffer l’ambiance !

8h45 : arrivée des autocars. Pour eux, nous sommes encore des étrangers, des « grandes personnes », des gens probablement très ennuyants. Premier contact, l’accueil dans l’Eglise puis premier essai de briser la glace : l’apprentissage d’un chant qui va nous accompagner durant la journée. D’abord très timides, les jeunes s’enhardissent quand la compétition garçons-filles se déclare : qui chante mieux ?
Ensuite, prière du matin à la façon Béatitudes. Peut-on prier de façon aussi libre ? Ils tombent un peu des nues…
Peu après, l’aventure commence.

Ensuite surchauffer le cœur à l’amour de Dieu !

On leur demande de prendre 15 minutes de silence dans la nature, seuls, en réfléchissant à 2 questions posées qui les font voyager dans leur for interne. 15 minutes seuls tu dis ? Pour certains c’est impossible ! Pour la plupart, c’est une expérience vécue pour la première fois, et pour beaucoup, « c’était trop court … ».

On se secoue : l’expérience de Dieu pour la génération née avec un smartphone dans la bouche !

Les choses s’enchaînent par la suite : petit topo, témoignages, groupes de partage où on a découvert de vraies perles ! La vie spirituelle des jeunes est d’une richesse insoupçonnable, et le sens qu’ils ont de Dieu est épatant. Dernière étape avant la messe, les ateliers. Il faut les voir, d’une part découvrant avec stupéfaction les danses de louange, et de l’autre, plongeant dans le silence intérieur d’une méditation biblique guidée, à la façon ignacienne. Dieu seul sait ce qui s’est passé dans les cœurs durant ces temps de grande intimité avec le Christ venu à leur rencontre.

Et l’eucharistie LA présence !

12h10 : Couronnement de la journée, la messe. La grâce y venait approfondir ce qui a déjà été semé, et au moment des adieux, on était déjà des amis… Si seulement ils pouvaient rester encore un peu plus ! Mais beaucoup ont promis de revenir… reviendront-ils ? Peu importe. L’essentiel, c’est que ce qui a été semé puisse grandir et combler leur cœur de cette richesse qui ne flétrit pas : l’amitié avec Jésus.

Vous voulez plus de choses comme ça?

Recevez notre newsletter directement dans votre boite mail.

Ne vous inquiétez pas nous ne spammons pas

Laïque consacrée de la Communauté des Béatitudes. Formation philosophique et théologique à l'Université Saint Esprit de Kaslik; à L'Université Saint Joseph de Beyrouth et à Institut des Etudes Théologiques de Bruxelles. Enseigne à l'ISSR et anime des formations, des journées et des retraites spirituelles.

Charger plus d'articles liés
Charger plus par Joumana Khalil
Charger plus dans Actualités
Les commentaires sont fermés

Lisez aussi

Je ne savais pas que tu avais levé les yeux sur moi…

Je ne savais pas que tu avais levé les yeux sur moi, ce jour-là, quand tu étais assis avec…